[Fiche Pratique] Les enfants et le changement d’heure : quelques conseils pour les aider à s’adapter

Nous passerons très bientôt à l'horaire d'été, il faudra donc - le weekend concerné - avancer l'horloge d'une heure dans la nuit de samedi à dimanche et par conséquent, nous perdrons donc une heure de sommeil.

Cependant, ce changement de rythme soudain peut entraîner quelques perturbations temporaires chez les enfants : perte d'appétit, mauvaise humeur, troubles du sommeil... Pour autant, beaucoup d'entre eux s'acclimateront rapidement, en quelques jours, mais pour d'autres, cela peut prendre 1 mois. 

En tant qu'au pair, vous avez un rôle important à tenir pour aider les enfants dont vous avez la charge à franchir ce cap. Nous allons donc voir comment vous pouvez gérer et aider vos "parents d'accueil" à gérer les conséquences de ce changement chez leur(s) enfant(s). 

Entamer une transition progressive

Essayer de coucher un enfant une heure plus tôt qu'à l'accoutumée peut se révéler être une opération délicate, voire périlleuse. C'est pourquoi il est conseillé de procéder progressivement. Préférez donc une transition en douceur plutôt qu'un changement brutal de son cycle du jour au lendemain. De ce fait, essayez d'opérer ce changement en l'étalant sur quelques jours. Chaque jour, décalez de 15/20 minutes plus tôt le coucher de l'enfant jusqu'à arriver à l'heure adéquate, faites-en de même pour les heures de repas et de réveil (si cela vous est possible).

En revanche, n'essayez pas d'épuiser l'enfant dans l'idée de réussir à le coucher plus tôt, cela risque de provoquer l'inverse de l'effet escompté. En effet, pour que l'enfant arrive à s'endormir il faut qu'il soit calme et relaxé, ce qui n'est pas le cas après une activité comme jouer, faire du sport, etc...

Agir sur son environnement de sommeil

Les enfants sont très sensibles à l'alternance jour/nuit pour réguler leur cycle de sommeil. De ce fait, arrangez-vous pour que le matin il y ait beaucoup de luminosité dans toutes les pièces afin de lui donner l'impression que le soleil s'est levé. De la même manière, le soir, assurez-vous que sa chambre soit parfaitement baignée par l'obscurité afin de faciliter son endormissement.

Maîtriser la clarté et l'obscurité de son environnement peut s'avérer d'une grande aide pour organiser correctement son cycle de sommeil.

Mettre en place une bonne hygiène de sommeil

De manière générale, il convient de favoriser une bonne hygiène de sommeil chez l'enfant tout au long de l'année, cela lui permettra ensuite d'aborder plus facilement les changements qui interviendront ponctuellement (comme les changements d'heures justement !) dans ses habitudes de sommeil. Voici quelques conseils dans ce sens :

- Maintenir des horaires réguliers pour le lever et le coucher de l'enfant.  - Instaurer une activité régulière et apaisante avant le coucher : par exemple lui lire une histoire.
- Lui assurer un environnement de coucher optimal : une chambre sombre avec une température correcte (il ne faut pas qu'il fasse trop chaud, cela peut perturber le sommeil de l'enfant, bien sûr, il ne faut pas qu'il fasse froid non plus !)
- Veillez à attendre au moins 2h après le repas pour le coucher.
- Faites également attention à l'alimentation de l'enfant au moment du dîner. Trop de sodas ou de sucres peuvent perturber son sommeil.
- Durant la journée, faîtes-lui pratiquer une activité physique, en plus d'être bon pour la santé, le sport l'aidera également à bien dormir. En revanche, pas d'activité de ce genre dans les 3h précédant le coucher sous peine d'obtenir l'effet inverse.

Maintenant, c'est à vous de jouer ! Et si vous avez vous aussi de bonnes méthodes à partager, n'hésitez pas !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire